Les Voyages Carnets de Voyage Publications Pascale & Nicolas Côté Escales

Iles Anglo-Normandes Espagne 2006 Passage Méditerranée Corse-Sardaigne-Tunisie 2007

 

 
Espagne 2006...

 

Traversée du Golfe direction "Baïona"

1ere nuit, mer belle à peu agitée, 15 noeuds de vent... Le top !

Une tres bonne place....

Une grosse aiguillette espagnole qui retourne à l'eau....

1er Aperçu de la côte...

On respecte les règles... Pavillon de courtoisie !

Cudillero.... Magnifique

Mouillage difficile dans le port

Cudillero....

Des maisons entassées à flanc de coline, des ruelles étroites et sinueuses et des milliers de marches d'escalier......

Cudillero

Cudillero

Le port. Pas de ponton, il faut mouiller et trouver une astuce pour s'amarrer à cul, au quai (pas d'anneau)

Cudillero

Ribadéo

La ville est perchée au dessus du port...

Ribadéo

Un vrai port, pas trop cher, facile d'accès à toute heure et de très bon restos...

Ribadéo

Pour faire secher les blés

Ribadeo

Ribadéo-Vivéro

Si t'as froid.... J'comprends plus !!!

Arrivée à Vivero, mer agitée !

Vivéro

Les ruelles etroites de Vivéro

Vivero

Vivéro

Départ de Vivéro... Direction .... Le sud, enfin !

Vivéro-Cedeira

Vent arriere, génois tangonné, on enroule le nord-ouest Espagne

Vivéro-Cedeira

25 à 30 Noeuds de vent arriere direction Cedeira

Vivéro-Cedeira

Arrivée à Cedeira, Pascale à la manoeuvre.

Cedeira

Cedeira

Cedeira

Au mullage, près du port

Cedeira

Un mouillage beaucoup plus sympa que Vivéro !

Cedeira-La Corogne

Toujours aussi gros et rapide, les cargos ne font pas de cadeau en sortant des grands ports....

La Corogne

La grande place...

La Corogne

Une ville très agréable.... Un port très bien placé, au coeur de la citée. Et à 27 € la nuit....

La Corogne

La place un peu serrée au port

La Corogne

5 tonnes d'explosifs et de fusées pour ce feu d'artifice eblouissant... Incroyable, magique, interminable, Trop TOP de la mort !!!!

La Corogne

Toujours le feu d'artifice géant !

La Corogne

Faut du gazoil !!!!! Nettement moins cher qu'en France !!!

La Corogne-Baïona

Dauphins.....

La Corogne-Baïona

La Corogne-Baïona

La Corogne-Baïona

Baïona

Un mouillage toujours aussi agréable, protegé, calme, à portée d'annexe de la ville et des plages... Un petit paradis...

Baïona-Ria de Arosa

Et un barre à la ligne entre l'Isla ONS et la côte !!! Un régal !

Ria de Arrousa -Pobra do Caraminal

Evacuation d'un blessé par Hélico

Pobra do caraminal

Barques sous les couleurs de l'aube...

Pobra do caraminal

Santiago de compostelle

La cathédrale

Santiago de compostelle

Santiago de compostelle

Santiago de compostelle

Santiago de compostelle

Santiago de compostelle

Pobra do Caraminal - Carino

On quitte la ria de Arosa en passant par le passge N-O., entre les cailloux, entre la côte et l'ile Salvora

Pobra do Caraminal - Carino

Dauphins

Pobra do Caraminal - Carino

Dauphins

Pobra do Caraminal - Carino

Dauphins

Pobra do Caraminal - Carino

Dauphins

Pobra do Caraminal - Carino

Dauphins

Pobra do Caraminal - Carino

Dauphins

Pobra do Caraminal - Carino

Cabo Ortegal

Pobra do Caraminal - Carino

Punta de los aiguillones

Pobra do Caraminal - Carino

Punta de los aiguillones... Derniers cailloux à contourner avant d'entrer dans la ria de barqueiro

Carino

Chouette mouillage bien abrité

Carino-Ribadéo

Le vent dans le nez, faut tirer des bords et pêcher des maquereaux....

Ribadéo-Luarca

On retourne à la côte, les vagues sont moins fortes et peu être que Pascale va nous pêcher du bar....

Carino-Ribadéo

Maquereaux Espagnols... (plus gros, plus beaux et moins cher !!!!)

Ribadeo-Luarca

Mer forte, vent debout, on se repose à Luarca.... Magnifique escale !

Luarca

La chapelle-phare qui indique l'entrée... Arrivée en pleines eaux recommandée !!!!

Luarca

Seul au monde... Et à l'abris !

Luarca

Le port de Luarca... Très coloré et très peu d'eau à marée basse !!!

Luarca

Luarca-Gijon

Toujours les dauphins, énormes ceux là !

Arrivée de nuit à Gijon

Avec des maquereaux...

Le rituel de la pomme...

Les thonniers sortent le soir

Gijon

Un port au coeur de la ville, très bonne prestations portuaires... 24 € la noche !

Gijon

Gijon

Gijon

Gijon-Santander

Le mauvais temps (pas prévu par la météo) est de la partie. Vent de 25 K arriere et la mer forcie... Installation des retenues de bôme

Gijon-Santander

Les vagues nous chahutent de + en +...

Gijon-Santander

Là, ça devient difficile... 40 K de vent arriere et les creux atteignent 5 à 7 metres... La peur nous gagne...

Santander

2 deferlantes ont eu raison du rail de GV et de la timonerie de la barre à roue.... Bloqués dans cette marina merdique de Cantabrico pour réparation

Santander

Le Cabo menos vu du dessus

Santander

Martine, Arnaud et BALTUS, venus nous rejoindre... Sacré détour pour eux... Mais ça fait vraiment du bien de retrouver une partie de la famille loin de chez soi

Santander

La cathédrale

Santander

Plages de sardinero (tout le monde marche !!!!!) Nous, on y dort tres bien !

Santander

la marina de Cantabrico = hors de prix chere totalement isolée sans aucune prestation, située à 15 km du centre ville... En plus le coin est tres moche, le long de la piste de l'aeroport.... On quitte ce piege pour mouiller devant puerto Chico, en centre ville !!!! Beaucoup mieux !

Santander

Quelques petits bateaux empruntent le chenal...

Santander

Achat de Vélos... en attendant une fenetre de beau temps pour regagner la France... Pas cher !

Santander

On quitte le chenal pour la haute mer...

Santander-Bretagne

Pêche au thon.... C'est trop Bon !!!

Santander-Bretagne

Trop cool...

Santander-Bretagne

Trop fier...

Santander-Bretagne

trop content !!!!

Santander-Bretagne

La pêche au thon, ça saigne un peu, voyez-vous ? Heu, ouais c'est peu etre les coups de marteau....

Santander-Bretagne

Dernier coucher de soleil en mer avant les côtes Françaises

Hoëdic

Mon pere et Françoise nous rejoignent pour dejeuner avec nous et recuperer les thons...

Salut la mouette....

Si tu chies sur l'annexe que je viens de nettoyer, j'téclate....

Aller, c'est la fin des vacances.....

Arzal

L'ecluse la plus galère que je connaisse